Pays-Bas et patinage de vitesse : une longueur d’avance

Comprendre la passion du peuple néerlandais.

La glace ne serait finalement prête qu’à être chevauché par du orange. Ils sont les seuls à l’apprivoiser si bien, à s’y exercer autant, à y déverser leur énergie découlant d’une passion immense. Le patinage de vitesse et les néerlandais sont depuis bien longtemps un duo inséparable. Si le patineur belge Bart Swings avait mit la main sur une excellente comparaison en déclarant que «les Néerlandais sont au patinage ce que les Kényans sont aux courses de fond », nous allons essayer de comprendre le pourquoi du comment.

Ce sport si technique et si spectaculaire est entré dans leurs gênes. Patinage de vitesse et Pays-Bas sont indissociables. Ce que le football est à l’Espagne, ce que le basketball est aux États-Unis, ce que le rugby est à la Nouvelle-Zélande, le patinage de vitesse l’est à la Hollande. Réputés très grands, les néerlandais possèdent un physique adéquat à la pratique de cette discipline. Ils la pratiquent dès le plus jeune âge, avant tout comme moyen de locomotion. De plus, difficile de faire beaucoup de kilomètres en Hollande sans trouver sur son chemin, une patinoire. La plus connue d’entre elle est celle d’Heerenveen, considéré comme le lieu sacré du patinage de vitesse. La fédération néerlandaise de patinage recensent 150 000 licenciés, ajoutez à cela 5 millions de citoyens disposant d’une paire patins.

Les rois de la glisse

Tout naturellement, cette amour de la glisse se retranscrit à l’occasion des compétitions internationales. Lors des derniers Jeux Olympiques d’hiver qui se déroulait à Sotchi en 2014, impossible de voir passer un podium sans y apercevoir des sprinteurs en survêtements oranges. Quatre triplés (médaille d’or, d’argent et de bronze) ont été réalisé par ce crue « oranje », mais cela ne date pas d’aujourd’hui. Dans l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver, les Pays-Bas totalisent 105 médailles dont 35 en or, ce qui en fait très largement le maître de la discipline, les États-Unis sont deuxième avec 66 médailles. Même chose pour les championnats du monde, la Hollande est le premier pays de l’histoire avec 124 médailles (dont 51 en or) devant la Norvège et ses 112 médailles (dont 38 en or).

podium hommes patinage vitesse

Une course légendaire

Comment évoquer le patinage de vitesse sans parler d’Elfstedentocht. Ce nom imprononçable ne vous dit sans doute rien mais c’est est la course de patinage la plus grande du monde. Le challenge est extrêmement corsé pour celui ou celle qui souhaite s’aventurer dans cette course mythique de 200 kilomètres à travers un parcours de lacs, rivières et canaux gelés, qui relient 11 villes néerlandaises. L’épreuve nécessitant 15 centimètres de glace, afin de supporter une moyenne de 15 000 coureurs, n’a plus été effectué depuis 1997. Le pays a, en janvier dernier, retenu plus que jamais son souffle, pensant que la météo lui permettrait de retrouver l’effervescence d’Elfstedentocht. Malheureusement, ce ne sera pas pour cette fois. Le patinage est et restera le sport numéro un au Pays-Bas, les patineurs ont autant de notoriété qu’un footballeur. La royauté « oranje » ne cesse de déclarer sa flamme à ce sport, fédérateur pour la nation qui attend avec impatience, les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang (février 2018).

Alexandre D. – lespritsportif.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s