Rio 2016 – Les triathlètes français en quête du Graal

Rio sera seulement la quatrième édition des Jeux Olympiques modernes a organiser une épreuve de triathlon. Le sport qui combine natation, cyclisme et course à pied a donc encore l’odeur du neuf parmi les disciplines olympiques. Peu importe, il reste une épreuve très attendue car son intensité est rigoureuse et les triathlètes ont bien souvent les JO comme l’un ou le plus grand objectif de leur carrière. 1500 mètres de natation, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres de course à pied seront le programme chargé des triathlètes, la distance olympique est considérée comme la distance standard de la discipline. La France est encore orpheline d’une médaille olympique, le meilleur résultat étant la quatrième place de David Hauss à Londres il y a 4 ans. Tout le clan français espère donc que le vent va tourner et qu’un bleu montera sur le podium à Rio. Petite particularité cette année, le départ sera donné sur la plage et non pas depuis un ponton.

Cinq, c’est le nombre de français participant à l’épreuve de triathlon de ces Jeux d’été 2016 : trois hommes, deux femmes. Présentation.

Course hommes : Jeudi 18 août à 16h, heure française.

Pierre Le Corre, 26 ans

Champion de France de triathlon en 2014 et 2015, Pierre Le Corre a énormément progressé depuis 2011, l’année de ses débuts professionnels. Troisième à Stockholm en World Series il y a de ça quelques mois, le natif de Vannes va tout donner et sait qu’il peut pourquoi pas, créer la surprise. S’il n’a pas du tout le statut de favori, cela peut peut-être lui permettre d’entamer les Jeux de Rio avec beaucoup moins de pression.

Dorian Coninx, 22 ans

Voici le benjamin de cette Équipe de France de triathlon, à 22 ans seulement, Dorian Coninx va connaître sa première Olympiade mais attention, ce n’est pas un novice. Vainqueur de l’étape de coupe d’Europe de Quarteira en 2015, Coninx ne perd pas de temps et n’arrive pas aux JO sans expérience. A noter sa troisième place cette année du WTS de Cape Town. La fougue de la jeunesse pourrait faire la différence et lui permettre de se sublimer le jour de la course.

Vincent Luis, 27 ans

Il est le plus grand espoir du triathlon français. Vice-champion de France minime du 400m et vice-champion de France de cross-country cette année, le rémois est un athlète complet qui n’a qu’une seule chose en tête, remporter la médaille d’or. Il a effectué une préparation acharnée pour ces JO qui seront le sommet de sa carrière déjà couronné de succès mais qui, sera encore plus exceptionnelle avec une médaille olympique. Troisième aux championnats du monde l’an passé, Vincent Luis est prêt à en découdre pour enfin atteindre son rêve.

A retrouver, mon portrait de Vincent Luis : Road to Rio – Portrait de Vincent Luis

Avant le Brésil, les trois triathlètes masculins ont effectué ensemble une préparation dans les Pyrénées. Ils se donnent tous le même objectif, devenir le ou les premiers médaillés olympiques de l’histoire du triathlon français.

Course femmes : Samedi 20 août à 16h, heure française.

Audrey Merle, 21 ans

Plus jeune que Dorian Coninx, Audrey Merle ne vient d’avoir que 21 ans. Championne de France junior et championne du monde espoir, la jeune femme originaire de Clermont-Ferrand a profité du forfait de Emmie Charayron pour obtenir son billet pour Rio, mais elle l’a bien mérité. Seconde à Quarteira en coupe d’Europe et à Tiszaújváros en coupe du monde, 2015 aura donc été une année pleine de succès qui lui permet d’aborder les JO sereinement.

Cassandre Beaugrand, 19 ans

C’est la benjamine des triathlètes français, Cassandre Beaugrand est à l’instar de Vincent Luis, une triathlète qui se veut polyvalente. Championne de France quatre ans de suite (de 2013 à 2016) chez les cadettes puis les juniors, 10e du 1500 lors des championnats du monde juniors d’athlétisme, Cassandre Beaugrand n’est pas compétitive que chez les jeunes. En 2014, elle devient championne de France de triathlon à seulement 17 ans, en 2016 elle monte sur la troisième marche du podium du championnat d’Europe (distance sprint). La triathlète n’a donc pas attendu longtemps avant de s’imposer comme une des meilleurs mondiales et représentera donc tout naturellement la France à Rio.

Les filles du triathlon français auront leur carte à jouer à Rio. La cohésion d’équipe sera d’ailleurs présente puisqu’en 2014, Cassandre Beaugrand, Dorian Coninx, Audrey Merle et Vincent Luis deviennent ensemble, vice-champions du monde du relais mixte avant de s’imposer l’année suivante (Cassandre Beaugrand fut remplacé en 2015 par Jeanne Lehair). Tout est réuni pour que le triathlon français réalise son objectif, obtenir enfin une médaille olympique. Cette équipe est encore jeune mais a déjà la capacité de voir son rêve devenir réalité. C’est tout ce qu’on leur souhaite.

Alexandre D.

Crédit photo : fftri.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s