Adriani Vastine, le triomphe pour les siens

Respect, courage et honnêteté. Voilà les trois adjectifs qui décrivent à la perfection, le boxeur Adriani Vastine. Il y a à peine quelques jours, celui-ci est devenu pour la septième fois champion de France de boxe dans sa catégorie des moins de 75 kilos. Quelle détermination. Adriani Vastine a perdu, il y a un an désormais, et en l’espace de quelques semaines, son frère Alexis et sa sœur Célie. Adriani a tout montré ce vendredi 19 février lors de sa finale. Valeureux guerrier, le boxeur de 31 ans a rendu une copie parfaite sur le ring en ne lâchant rien du début à la fin. Encouragé par son père qui l’entraîne, les Vastine sont venus délivrés un très beau message de bravoure. Sur le ring du Cirque d’hiver de Paris, tout le monde a ressenti beaucoup d’émotions au moment de l’annonce des juges pour la courte victoire d’Adriani. Encore plus incroyable, malgré une inflammation du tendon de la main arrière qu’il traîne depuis plus de six mois, le boxeur de Normandie a tout donné et donne une image de lui et de sa famille si puissante, car il faut le dire, tout cela va bien au-delà du sport.

Famille de boxe, le père Alain a consacré sa vie à la boxe, c’est d’autant plus magique de voir son fils Adriani, avec sur son bras tatoué les prénoms de sa sœur et de son frère, se dépasser et aller au bout de ses capacités, de ce qu’il pouvait rendre en hommage à sa famille. La générosité était donc largement retranscrive sur le ring. Ce sont les derniers championnats de France d’Adriani comme l’a dit son père au micro à la fin du combat : « Les Vastines, on en parlera plus. C’était ses derniers championnats de France ». Une famille dévastée par deux accidents mais qui essayent, en leurs mémoires, d’afficher des forces au combien respectables… Que dire de plus. Adriani Vastine va tenter de participer aux Jeux Olympiques de Rio qui viennent à grand pas. Avec toujours cette énorme force de rendre hommage, on se souvient que son frère avait été volé, à Pékin en 2008 ainsi qu’à Londres en 2012, pour des décisions arbitraires complètement inexistantes. On souhaite tout le meilleur aux Vastines et surtout la réussite à Adriani a qui on espère grandement de revenir avec une médaille autour du cou.

Alexandre D.

Photo : Réau / L’Équipe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s