Un fort vent de jeunesse

Alban Lafont, 16 ans et bientôt 17 dans quelques jours. Ce nom ne vous dis peut-être rien enfin quoique… Avec désormais 7 titularisations en Ligue 1, le jeune, très jeune gardien du Toulouse Football Club s’est fait un nom dans le championnat français. Il détient même un record qui sera difficile à battre, celui du plus jeune gardien titularisé de toute l’histoire de la Ligue 1 avec 90 minutes disputées contre l’OGC Nice le 28 novembre 2015 à 16 ans et dix mois à peine. Très discret, on ne réalise pas qu’un si jeune joueur puisse autant aider son équipe à sortir la tête de l’eau. Alban Lafont est aligné dans les cages toulousaines en comptant un seul match avec l’équipe réserve qui évolue en CFA2. Juste avant la Ligue 1, il y a eu un mini test de la part du coach Dominique Arribagé, le numéro 40 du TFC a disputé un match amical contre Eibar le 12 novembre, une défaite 3-1. Même pas le temps de cogiter, le natif de Ouagadougou au Burkina Faso et cinquième gardien de l’effectif toulousain est lancé dans le grand bain. Depuis, Toulouse va mieux, beaucoup mieux, c’est lors de la 15e journée que Lafont est pour la première fois dans les buts. 15e journée, Toulouse est 19e avec 12 points et deux petites victoires, désormais nous en sommes à la 21e journée et le club a quasiment doublé son total de points, il en compte actuellement 20. Alors oui le TFC est toujours 19e, seulement il n’est qu’à deux points d’une sortie de la zone rouge. Des scénarios parfois cruels comme contre Lille (match nul 1-1 avec une égalisation à la 87e) et le Paris Saint-Germain (but parisien à la 73e) où les sudistes avaient longtemps tenu et fait de bonnes choses que l’on ne les avait plus vu faire depuis des lustres. Alban Lafont en chiffres c’est : 630 minutes, 9 arrêts et ce qui est sûr c’est que ce sont souvent les plus déterminants, 17 ballons détournés, 5 fautes subies et 6 buts encaissés en 7 matchs. A noter que l’international français des moins de 17 ans n’a débuté le football qu’en 2008, soit même pas huit années de pratique. Il démontre beaucoup de sang froid et de justesse dans ce qu’il fait sur le terrain. De plus, une grande maturité est dégagé par le jeune homme d’1m93. Ce qui nous laisse présager une bonne fin de saison du côté de Toulouse.

Alexandre D.

Photo : ©PHOTOPQR/LA DÉPÊCHE DU MIDI

Une réflexion sur “Un fort vent de jeunesse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s