Quand tout s’accélère…

Jordan Siebatcheu, attaquant du Stade de Reims, 19 ans seulement, étonne par ses belles performances depuis le début de la saison. Le natif de Washington intéresserait d’ailleurs selon L’Équipe, la sélection nationale américaine qui suit ses matchs de près. La sélection camerounaise (pays dont il est également originaire) aurait aussi fait en sorte de ne pas manquer les qualités de ce jeune avant-centre. Ce grand bonhomme d’1m90 a débuté le football à l’âge de 7 ans qu’il n’a plus jamais quitté. Il dispute son premier match avec l’équipe première le 31 janvier 2015 contre Toulouse (victoire 1-0 du TFC). Toujours pas de contrat professionnel, il fait parler de lui lors de la 1ère journée de Ligue 1 de la saison actuelle. Le Stade de Reims se déplace à Bordeaux début août et s’impose 2-1 avec Siebatcheu qui offre la victoire aux siens sur une passe décisive de Grejohn Kyei, lui aussi pur produit de la formation rémoise. Jordan Theoson Smith Siebatcheu de son vrai nom complet, récidive lors de la 5e journée en remettant le club marnais dans la partie où les rémois étaient menés 2-0, Reims repartira finalement avec le point du match nul (2-2). « Jordy » comme tout le monde l’appelle s’impose donc et se fait une place dans l’effectif du coach champenois Olivier Guégan. Le président lui offre donc sa confiance en lui faisant signé avec son coéquipier des moins de 19 ans, Aly Ndom, son premier contrat professionnel pour une durée de 3 ans. A noter que la génération de Siebatcheu et Ndom, avait remporté le championnat de France des U19 et donc qualifier le club pour la Youth League. « Pefok » comme il est inscrit sur son maillot en hommage à sa mère, ne s’arrête plus et tout de suite après son but au Stadium de Toulouse, ouvre le score face au Paris Saint-Germain et créé la sensation avec ses coéquipiers malgré l’égalisation du PSG (1-1). A l’instar de Jonathan Bamba (19 ans, AS Saint-Etienne) et Almany Touré (19 ans, AS Monaco), Siebatcheu a bien prouvé qu’il comptait ne pas juste faire des bouts de matchs mais bel et bien avoir sa place dans l’équipe. Bilan, 14 matchs joués cette saison, 3 titulaires pour 488 minutes de jeu. Reims a enfin stoppé sa série de 7 défaites consécutives toutes compétitions confondues en faisant match nul contre le Stade Rennais 2-2. De quoi espérer une remontée du club au classement qui ne devrait enclencher une série positive et qui aidera Jordy Siebatcheu à montrer ce dont il est capable. Si la France veut ne pas avoir à regretter le jeune rémois dans le futur, le staff technique des espoirs devrait se positionner pour que le joueur réfléchisse sur son avenir international.

Certains américains font comprendre sur Twitter qu’ils aimeraient bien voir évoluer le joueur champenois dans dans leur Team USA.

 

 Affaire à suivre donc…

Alexandre D.

Photo : ©stade-de-reims.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s